Selon les orientations soutenues par le Grenelle de l’environnement, concevoir des bâtiments dit « passif » puis à énergie positive va devenir une norme incontournable d’ici à 2020. Déjà les appels à projets régionaux « Bâtiments économes de qualité environnementale » exigent à ce niveau une exemplarité BEPOS. C’est au regard de ce contexte que l’architecte se doit d’engager une réflexion. Comment concevoir des bâtiments à énergie positive tout en préservant sa qualité architecturale ? Quels seront les choix architecturaux, techniques et les équipements à réaliser aux différentes étapes de la conception ? Et comment identifier les leviers de performances et les astuces pour optimiser au mieux le projet.

Public

: Architectes, collaborateurs d’architecte, concepteurs, économistes, bureaux d’études, et professionnels du bâtiment

Objectif
  • Repérer l’impact du BEPOS sur la qualité architecturale mis en perspective avec les réflexions de la RT 2020
  • Analyser les choix architecturaux, techniques et les équipements aux différentes phases de la conception
  • Identifier les leviers de performances et les astuces pour optimiser le projet
Label(s)
QUALIOPI